Employeur attractif

Nous souhaitons être un «Employer of Choice» pour nos 4200 collaborateurs en Suisse. Cela implique que nous soyons un employeur innovant et responsable, offrant des conditions d’emploi attrayantes et des valeurs d’entreprise fortes. Notre objectif est de créer un environnement de travail dans lequel tous les membres du personnel se sentent à l’aise et valorisés. Grâce à des horaires de travail réglementés et à des modèles de travail flexibles, nous veillons à ce que notre personnel ait un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Mesures et résultats 2019 - 2021

Égalité des salaires

SV Group dispose d’un système salarial transparent qui respecte à 100% la loi sur l’égalité, c’est-à-dire un salaire égal pour les femmes et les hommes. L’expérience professionnelle, les exigences et les contraintes de chaque poste de travail ainsi que les performances individuelles sont prises en compte. Des positions sélectionnées donnent en outre droit à des bonus.


Chiffres:

La loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes a été révisée et est entrée en vigueur le 1er juillet 2020. Les entreprises de plus de 100 collaborateurs sont désormais tenues de procéder à une analyse interne de l’égalité salariale et de la faire vérifier par un organisme indépendant. La modification de la loi a pour objectif de faire respecter le droit constitutionnel à une rémunération égale pour un travail égal ou de valeur égale.

Analyse de l’égalité des salaires en 2021: Dans le cadre de la loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes, SV Suisse a réalisé pour la première fois en 2021 une analyse de l’égalité salariale et l’a fait vérifier par un organisme indépendant. Les résultats sont satisfaisants: l’écart salarial entre les sexes est très faible, de l’ordre de 2%, ce qui est nettement inférieur au seuil de tolérance de 5% défini par la Confédération.
 

Mesures:

Bien qu’il n’y ait pas de nécessité urgente d’agir, nous avons procédé à une analyse approfondie afin de déterminer la raison de l’écart salarial de 2% entre les sexes. Celle-ci a révélé que l’écart était en grande partie dû aux salaires des collaborateurs rétribués à l’heure. C’est là que nous souhaitons agir en tant qu’employeur, d’autant plus que les collaborateurs rétribués à l’heure sont très importants pour une flexibilisation des coûts de personnel. Nous allons examiner les salaires horaires des collaborateurs et effectuer les ajustements nécessaires avant de procéder à une nouvelle analyse de l’égalité salariale en 2023.

Des conditions de travail équitables

Le personnel de nos restaurants d’entreprise et restaurants scolaires est soumis à la Convention collective nationale de travail (CCNT) pour les hôtels, restaurants et cafés. Dans de nombreux domaines, nous leur offrons toutefois de meilleures prestations, par exemple une prévoyance professionnelle supra-obligatoire.

Outre les conditions d’emploi, nos collaborateurs bénéficient en outre d’une multitude d’avantages et de prestations complémentaires au salaire.

Mesures et chiffres

  • Salaire minimum de CHF 4250 par mois à l’échelon 3a, avec apprentissage professionnel (CCNT: CHF 4203)
  • 13e salaire mensuel
  • 6 semaines de vacances jusqu’à l’âge de 20 ans (CCNT: 5 semaines)
  • 5,5 semaines de vacances à partir de 50 ans, 6 semaines à partir de 55 ans (CCNT: 5 semaines)
  • Offre complète de formation et de formation et continue
  • Cadeaux pour les anniversaires de service
  • 16 semaines de congé de maternité (CCNT: 14 semaines)
  • Prévoyance professionnelle supra-obligatoire
Numérisation et travail flexible

SV Group étant extrêmement décentralisé en Suisse avec ses quelque 300 exploitations, le souhait de travailler à distance était déjà présent chez le personnel de bureau avant la pandémie. Depuis plusieurs années, SV Group a donc investi dans des ordinateurs portables et dans un espace de travail numérique sécurisé. Cela permet aux membres du personnel de travailler indépendamment du lieu (par exemple dans différentes exploitations, à l’hôtel ou en télétravail) et d’organiser leur temps de travail de la manière la plus judicieuse possible.

En outre, l’introduction de Success Factors en mai 2021 a permis de garantir que tous les collaborateurs disposent d’un système HR en libre-service, dans lequel ils peuvent à tout moment accéder aux documents dont ils ont besoin. À l’avenir, tous les processus HR seront également traités sur cette plateforme.

Représentation du personnel

Nous entretenons une culture de l’information ouverte. Afin de promouvoir le dialogue entre la direction du groupe et le personnel, SV Suisse a créé en 2021 le Staff Committee (StaCom). Le StaCom est le représentant officiellement élu par le personnel et défend les intérêts des collaborateurs de tous les groupes professionnels et de toutes les Business Units auprès de la direction du groupe. Composé de sept membres, le StaCom a été élu pour la première fois en novembre 2021. Les prochaines élections auront lieu dans quatre ans. Ne sont éligibles que les employés sans niveau de direction ou jusqu’au niveau de direction 3 au maximum.

Prévoyance professionnelle

L’estime pour les collaborateurs de SV Group ne s’arrête pas au versement du salaire. SV Group dispose de ses propres fondations de prévoyance en faveur du personnel, qui agissent indépendamment du marché de l’assurance et jouissent d’une bonne situation financière. Les solutions de prévoyance sont nettement supérieures à ce que prescrivent la loi et la convention collective de travail. Et les prestations plus élevées sont majoritairement financées par SV Group.

Effets de la pandémie

Les années 2020 et 2021 ont posé de grands défis à nos exploitations et à nos hôtels. En raison des multiples mesures de confinement, avec l’injonction au télétravail, l’enseignement à distance et les fermetures administratives, une grande partie de nos hôtes n’est pas venue, tant dans nos restaurants que dans nos hôtels. En outre, il est apparu que des tendances telles que le travail hybride allaient s’imposer à long terme, ce qui a entraîné une diminution du nombre d’hôtes déjeunant dans nos restaurants.

Nous avons dû compenser autant que possible la baisse du chiffre d’affaires par des mesures d’économie rigoureuses à tous les niveaux, en renégociant les contrats avec les clients et les bailleurs, en nous limitant aux projets les plus urgents, en recourant à la réduction de l’horaire de travail et en réduisant les taux d’occupation. Sur de nombreux sites, nous avons également dû prendre la douloureuse décision de supprimer des emplois. En outre, SV Group a reçu des fonds pour les cas de rigueur de l’État pour les restrictions d’activité qui lui ont été imposées dans les trois pays, et tous n’ont pas encore été versés. Les fonds pour les cas de rigueur permettent de compenser une partie des pertes élevées.

Notre contribution à atteindre les objectifs de développement durable