Viande issue d’élevages respectueux du bien-être animal

Depuis le lancement en 2013 du programme de protection du climat ONE TWO WE en collaboration avec le WWF Suisse, SV Suisse a réalisé de grandes avancées en faveur d’une alimentation plus respectueuse du climat. En trois ans, elle a diminué de près de 10% ses émissions de CO2 par repas principal. Aujourd’hui l’entreprise va plus loin encore: dès 2017, elle dotera son programme de développement durable d’un volet «Bien-être animal». Dans ce but, SV Suisse a mis en place un nouveau partenariat stratégique avec la Protection Suisse des Animaux (PSA).

Dübendorf, le 1 septembre 2016 – Jusqu’à présent, le secteur de la restauration s’est assez peu intéressé au thème des conditions d’élevage respectueuses du bien-être animal. Pourtant, les consommateurs suisses sont toujours plus nombreux à vouloir «manger avec bonne conscience». Une enquête menée en juillet 2016 par l’institut d’études de marché amPuls pour le compte de SV Suisse confirme cette hypothèse et a mis en lumière les résultats suivants:

  • 31% des personnes interrogées estiment qu’elles mangeront moins de viande à l’avenir.
  • 52% sont d’avis que la restauration accorde peu ou trop peu d’attention au bien-être animal.
  • 46% souhaitent plus d’informations concernant les conditions d’élevage et le bien-être animal lorsqu’elles mangent hors de leur domicile.
  • 75% des hôtes sont disposés à payer plus cher pour favoriser le bien-être animal.
  • Les consommateurs entrevoient le plus grand potentiel d’amélioration du bien-être animal pour la volaille (53%) et le porc (18%).

Partenariat stratégique avec la Protection Suisse des Animaux (PSA)

Si la loi fédérale sur la protection des animaux est considérée comme l’une des plus avancées au monde, elle autorise toutefois des modes d’élevage controversés, où les animaux ne voient par exemple jamais la lumière du jour ou sont attachés dans l’étable. Pour lutter contre ces pratiques, SV Suisse a conclu un partenariat stratégique avec la Protection Suisse des animaux (PSA). «Notre initiative est une innovation absolue dans le secteur de la restauration», précise Patrick Camele, CEO de SV Group. «Nous sommes très heureux de pouvoir nous appuyer sur un partenaire aussi compétent que la PSA. Nos hôtes auront ainsi l’assurance que l’initiative Bien-être animal est techniquement fondée et mise en œuvre de manière crédible.»

Un engagement éthique

Les produits respectueux du bien-être animal sont déjà répandus dans le commerce de détail et identifiable en grande distribution par différents labels. En revanche, de tels programmes sont pratiquement inexistants dans la restauration. SV Suisse s’est donné comme objectif à 3 ans de porter à 80% la part de produits SST et SRPA. Les conditions d’élevage offrant plus d’espace, de vie en plein air et de pâturage ainsi que des litières de paille assure pourtant une meilleure qualité de vie aux animaux. «En tant qu’entreprise de restauration, nous considérons la protection des animaux comme un engagement éthique. Nous appliquons donc des normes allant au-delà de la législation suisse», indique Patrick Camele. Hans-Ulrich Huber, directeur de la Protection Suisse des Animaux (PSA), se félicite de l’engagement de SV Suisse: «C’est un signe clair pour une meilleure prise en compte du bien-être animal dans la restauration.»

Protection du climat et gastronomie

La protection du climat reste l’une des priorités de SV Suisse, qui compte faire encore avancer cette cause. En réduisant le fret aérien, en utilisant des légumes cultivés dans des serres chauffées sans énergies fossiles et en portant à 50% la part de menus végétariens, SV Suisse a pu diminuer de 9% son empreinte CO2 à l’échelle nationale depuis 2013. En outre, elle a adopté des mesures efficaces pour réduire d’ici 2018 les émissions de gaz à effet de serre de 10% supplémentaires par rapport à 2015. Par exemple, en améliorant les compétences des chefs de cuisine en matière d’alimentation végétarienne. En effet, ce nouvel objectif ne pourra être atteint qu’en incitant les hôtes à consommer moins de viande tout en leur proposant des plats végétariens alléchants.

Signature du partenariat entre SV Suisse et la Protection Suisse des Animaux, jeudi 18 août à Winterthour. De gauche à droite: Peter Lutz, CMO de SV Group; Heinz Lienhard, président de la PSA; Patrick Camele, CEO de SV Group; Hans-Ulrich Huber, directeur du domaine technique de la PSA; Christian Keller-Hoehl, Supply Chain Operations Director de SV Suisse.

Contact avec les médias:

Marion Münstermann

Senior Communications Consultant
SV (Schweiz) AG
Télephone 043 814 11 24
Mobil 079 557 27 98
marion.muenstermann@sv-group.ch

Images détention d'animaux

3 Images
zip/2 MB